NOS ACTION EN 2018

Action 1 projet de construction de Latrine Familiale dans le village de Loungo

Disposer d’un cadre hygiénique adapté pour la satisfaction des besoins humains élémentaires qui est d’aller aux toilettes est une préoccupation pour les habitants du village de Loungo. La  Défécation à l’Air Libre (DAL), le manque d’hygiène dans le ménages etc sont pratiqués presque par l’ensemble des ménages. Ces mauvaises pratiques ont pour conséquences le développement de plusieurs maladies dont les enfants subissent le plus lourd fardeau. Une première phase à consister en la réalisation des latrines (janvier -mai 2018) tandis que qu'une  deuxième phase du projet développera une ingénierie sociale visant la bonne utilisation et l’entretien adéquat des latrines réalisées est en phase avec les réalités locales.  Il s’agira aussi de finaliser l’aménagement des latrines réalisées à travers l’aménagement de la superstructure donnant un donnant et facilitant l’entretien. Ce projet bénéficie de l'appui  financier de la Fondation NASF-Pays.

 

Madame oeudraogo et ses enfants

Action n°2 projet nutrition 2018

Ce projet a pour objectif:2018

La prévention, le dépistage et la prise en charge des enfants malnutris dans le district sanitaire de Nongr-Massom au Burkina Faso. En s’adaptant au contexte local, il suit trois axes essentiels :

-       Eduquer et sensibiliser les femmes vulnérables à de meilleures pratiques d’alimentation, d’hygiène et de soins.

-       Appuyer la production locale de légumes frais à travers le micro jardinage,  la promotion d’aliments fortifiés adaptés aux besoins des divers groupes vulnérables, de qualité et très bon marché (farine infantile, compléments alimentaires).

-       Agir sur des déterminants non alimentaires de la malnutrition, notamment en améliorant l’accès aux soins de santé préventifs et curatifs.

Ce projet bénéficie de l'appui financier de l'ONG Italienne, NUTRIAID ET TAVOLA VALDESE pour une durée de 12 moisDepistage communautaire

Action n°3 projet Long'eau

Les besoins et contraintes: Le projet sera mis en œuvre dans le milieu rurale dans la   communes  de la-Toden  dans la province du Passoré dans la Région Nord, qui est l’une des régions les plus défavorisées avec l’incidence de la pauvreté la plus élevée du pays (70.4% [1]par rapport à 40.1% au niveau national) et où en moyenne un enfant sur cinq qui meurt avant son cinquième anniversaire. Le taux d’accès à l’eau potable de la région est de 74,4%[2], avec de très grandes disparités entre les communes : dans la commune de La-Toden par exemple ce taux n’est que de 86.1% également avec des disparités entre les villages. La conséquence directe de cette situation est le fort taux des maladies d’origine hydrique ou du fait d’une mauvaise hygiène qui constituent les motifs de consultation médicale dans la région/commune. Les lacunes en provision de l’eau existent également dans le milieu scolaire. D’après les données de la Direction Régionale de l’Enseignement de Base et de l’Alphabétisation (DREBA) dans la commune ciblée  sur 28 écoles primaires publiques 11 ne  disposent pas  de forages (point d’eau potable).Parfois, c’est l’eau potable qui fait défaut à proximité de l’école. L’action ciblera le village de Loungo (réhabilitation d’un forage) et une école (réalisation d’un forage)   qui sont prioritaires identifiées par la Commune avec les taux le plus bas dans en accès à l’eau.  Les femmes seront soulager dans le transport d’eau avec la fourniture des pousse pousse à eau, très facile à utiliser. Quant aux enfants ils bénéficieront de bidons d’eau et de mesures de sensibilisation sur l’hygiène.  Ce projet est bouclé est une seconde triennale qui couvrira toute la commune est en cours de prépration.

Ce projet bénéficie de l'appui de l'ONG espagnole AIGUA El Per Sahel.

[1] Plan national de développement  économique et sociale 2016-2020

[2] Résultats INO 2015

Ecole sous paillote du village de loungo 1 

Action n°4 eau potable et assainissement en milieu scolaire dans le village de Loungo

Le projet consistera en la construction d’un forage d’eau solaire avec chatrau   de  deux blocs de latrines scolaires genrés dans deux écoles primaires du village de Loungo. Il s’agira de  latrine dite « VIP ». C’est de latrine améliorée et ventilée par le fait qu’elle dispose de tuyaux de ventilation pour éliminer les odeurs. Elle possède aussi une dalle qu’on peut enlever pour faire la vidange. Elle se compose donc d’une fosse, de dalles, d’une cabine et d’un tuyau de ventilation. Ce type de latrine convient au grand public comme l’école car on n’a pas besoin d’eau pour les faire fonctionner, leur entretien est facile est muni de lave-mains pour permettre aux utilisateurs de se laver les mains avant d’aller en classe.

Ce projet  qui favorise à l’enfant d’étudier dans un cadre favorable à la santé et fait de l’école le lieu où l’on  habitue il à l’utilisation des latrines, au lavage de mains aux moments critiques et à une gestion saine des déchets solides, poursuit les objectifs suivants :

Objectifs global : Améliorer la santé et les résultats des enfants d’âge scolaire en diminuant l’incidence des maladies liées à l’eau et à l’assainissement

Objectifs spécifique : accroître la disponibilité et l’accès aux infrastructures d’eau et d’assainissement en milieu scolaire, d’ici la fin du projet,  dans les deux écoles

Résultats attendus 1 : Les élèves disposent d’infrastructures d’eau potable et  d’assainissement durables « genrés[1] »  qu’ils utilisent et entretiennent régulièrement

Résultats attendus 2 : Les élèves et leurs familles comprennent la problématique «Eau-Assainissement-Santé» et adoptent de bonnes pratiques d'hygiène

Ce projet bénéficie de l'appui de l'ONG/Belge HUMASOL et de la Fondation Roi Baudouin à travers le Fonds Elisabeth et Amélie "accès à l'eau 2018.

En cours de démarrage.


[1] C'est-à-dire des blocs de latrines séparés pour filles et garçons

 

AUTRES

Au regard de sa mission et des objectifs stratégiques de l’ALCP, nous souhaitons une coopération dans les domaines suivants :

L’accès à l’eau potable

La santé

Nutrition

Sécurité alimentaire

L’hygiène et assainissement

Renforcement des capacités

L’éducation

La promotion du Genre et autonomisation sociale et économique (Activités génératrices de revenus)

L’ALCP reste toute fois disponible pour prendre en compte d’autres propositions

Date de dernière mise à jour : mardi, 26 octobre 2021

Ajouter un commentaire

Anti-spam